Agriculture

Champs d'application du drone pour l'agriculture de précision

=> Dégâts climatiques ou de gibiers, détection d’adventices, apports d’intrants, diagnostics sur les cultures (vigueur / taux de chlorophylle / stress hydrique / estimation de biomasse),…

Avec l’évolution de la technologie, le drone est devenu un outil totalement incontournable en agriculture de précision. Il est utilisé aussi bien comme outil d’analyse, de surveillance ou d’aide à la décision. Aujourd’hui, les drones agricoles peuvent avoir plusieurs utilisations, que ce soit vers les missions d’observation et des inspections techniques ou encore vers les travaux opérationnels.

Photo_LdM_ (3)
Drone-Datura

Drone “Air Marine AM-704” et “Astec Falcon 8X” en missions de détection de Datura dans un champ de maïs – Source : Air Marine

Drone AM-704 : l’agriculture de précision par Air Marine

Ce quadrirotor à vocation agricole développé et homologué par Air Marine à pour objectif de répondre aux problématiques liées au monde agricole.

En suivant un cahier des charges précis élaboré avec leurs partenaires du monde agricole, Air Marine a mis au point l’AM-704. Ce multirotor léger répond aux nombreuses problématiques de missions agricoles : taille et poids réduits facilitants le transport et la mise en place, endurance adaptée à ses scénarios de missions, suivi de terrain, faible coût et facilité de maintenance. 

Ces caractéristiques font de l’AM-704 un drone parfaitement adapté à l’agriculture de précision.

Drone “Air Marine AM-704” en évolution – Source : Air Marine

Différents capteurs pour différents besoins

Nos drones peuvent être équipés au besoin de différents capteurs afin de couvrir la majorité des missions d’agriculture de précision : capteurs haute-définition en spectre visible, capteurs multi-spectrale, ou des équipements de largage :

– Capteur spectre visible : adapté pour dresser un état des parcelles survolées, par exemple suite à des dégâts de gibiers, des dégats climatiques, pour la détection d’adventices, pour le comptage de plans/semis, pour détecter la présence de nuisibles (chenilles processionnaire), etc…

– Capteur multi-spectral : utilisé pour dresser un état de vigueur des parcelles, déterminer le taux de chlorophylle, établir le stress hydrique, faire un estimation de la biomasse, calculer le cycle de l’azote, détecter la présence de nuisibles/parasites, etc…

– Dispositif de largage : approprié pour lutter contre la Pyrale du maïs (par l’épandage de larves de trichogrammes), ou encore l’épandage d’engrais solides ou liquides, pour le semis direct sous couvert, etc…

Drones “Air Marine AM-704” avec différents équipements (capteur haute résolution ou dispositif de largage) – Source : Air Marine

Pour en savoir plus sur les conditions d’interventions, n’hésitez pas à nous contacter.
Notre équipe répondra à toutes vos questions pour détailler l’organisation d’une intervention sur site dans les meilleurs délais.